Comment bien méditer

Bien méditer: Les 8 idées reçues qui vous bloquent

A en croire ce qui se passe sur Facebook, Instagram et les autres réseaux sociaux, pour bien méditer il faut être en débardeur, assis en tailleur à flanc de falaise ou de montagne, les yeux regardant au loin avec un léger sourire aux lèvres.

Mais depuis quand les réseaux sociaux donnent une image fidèle de la réalité?

Il existe beaucoup de façon de méditer. Chacune est différente et chacune offre une façon différente d’être présent qui correspondra à un type de personne différent. Il n’y a donc pas une bonne façon pour bien méditer.

Nous allons dans cet article vous présenter les 8 idées reçues sur la méditation. Souvent véhiculées par les réseaux sociaux, les publicités, les images des livres sur la méditation etc.

Dans tous les cas ne restez pas figé sur une idée. Que ce soit la meditation transcendantale, vipassane, ou encore en plein conscience. Les techniques de meditation sont nombreuses.

Savoir qu’il y a beaucoup de façons différentes de bien méditer vous permet d’augmenter vos options et donc vos chances de réussite.

Vous ne serez donc pas limité par une seule façon de faire, un seul idéal qui ne vous correspondra pas forcément et qui risque de vous dégouter plus qu’autre chose.

Idée reçue #1: On médite mieux dans une pièce silencieuse

Demandez donc aux personnes qui méditent régulièrement. Faut-il être dans un endroit calme pour bien méditer ? Vous risquez d’être étonné des réponses qui seront quasiment toutes différentes.

Prenons un exemple. Une jeune famille dont les parents pratiquent la méditation et qui veulent que la méditation fasse partie de leur quotidien. Pour eux, il faut que la méditation soit possible dans un environnement silencieux comme dans un environnement bruyant.

En tant que jeune parents, le silence ne sera pas la composante principale de leur foyer. Il faudra donc s’orienter sur certains types de méditations qui peuvent se pratiquer dans un environnement bruyant.

Alors oui, méditer dans un environnement bruyant est difficile. Plus difficile que de méditer en silence, surtout au début. Avoir des enfants qui crient, qui courent autour de vous pendant une séance de méditation demande une grand maitrise et une grande concentration. Mais c’est possible !

Pour certains, méditer dans le bruit est encore meilleur que méditer dans le silence.

Bien sûr, pour débuter, il est préférable de commencer dans un environnement calme. Tentez de fermer une porte, de vous isoler un peu. Mais une fois que vous aurez pris le pas et que vous serez habitué à méditer, vous vous rendrez compte que l’environnement en lui-même n’est pas un frein à la méditation.

Idée reçue #2: On médite mieux en étant dans la nature

Paysage lac et forêt - Bien méditer

Là on s’attaque quasiment à un mythe, très solide qui plus est. Aussi solide qu’il est relayé par les experts de la médiation.

Allez, on va prendre en exemple les couvertures de livres, les flyers de cours ou encore les boites contenant des objets de méditation. Vous l’avez vu ?

La femme, jeune, belle méditant au milieu d’une forêt/à flanc de montagne/sur la plage avec un air béat regardant vers l’infini.

Toutes les représentations de la méditation, ou presque, sont comme ça. Difficile d’imaginer que la méditation puisse être plus efficace autre part qu’en pleine nature. Qu’on peut bine méditer autrement.

Cependant, gardez en tête que toutes ces images, ces films, ce ne sont pas de guides de méditation. C’est du marketing. Et donc ça ne reflète pas la réalité. Au mieux, ça reflète une infime partie de la réalité.

La nature est importante dans la méditation. Oui ça peut être plus facile de se relaxer et de se reconnecter avec soi même en pleine nature, dans un endroit calme et bien loin des tracas quotidiens.

Mais, même si être en pleine nature peut être une aide à la méditation ce n’est en aucun cas une obligation ou prérequis.

La méditation peut se pratiquer n’importe où et n’importe quand. Il est même préférable d’être capable de méditer un peu n’importe où.  Méditer au quotidien est important. Et malheureusement, on est souvent bien loin des paysage d’infinis, de montagnes et de forêts…

S’il vous plait, ne vous donnez pas l’excuse du « il faut partir en retraite spirituelle » pour bien pratiquer la méditation. Prenez le temps, et faites l’effort de ne pas attendre que tout soit comme sur l’image du livre pour vous mettre à méditer.

Idée reçue #3: Méditer c’est difficile

Est-il difficile de ne pas laisser son esprit divaguer ? Est-il difficile de ne pas se laisser distraire par ce qui nous entoure ?

Oui.

Et au moment où vous pouvez sentir que votre esprit est entré en méditation vous aurez peut-être aussi réalisé que votre esprit vient d’en sortir. Ça peut être frustrant les premiers temps, voir énervant.

Cependant, la méditation ce n’est pas difficile comme certains exercices physiques.

C’est compliqué parce qu’il n’est pas inné de faire entrer son esprit dans un état méditatif. Ce n’est pas une exercice forcément confortable.

Vous pouvez découvrir des choses sur vous qui ne sont pas toujours agréable à admettre. A chaque fois, vous devez vous reconcentrer, reprendre le dessus sur votre esprit qui divague…

Cependant, être à l’écoute est simple. C’est même notre état naturel.

Cependant faire en sorte que notre esprit arrête de divaguer oui c’est difficile. Être zen, et concentré sur une chose, et une seule demande de l’expérience et de la technique.

 

Idée reçue #4: Méditer c’est simple

A lire certains manuels ou certains sites internet, méditer c’est très simple. Il suffit de:

  • Trouver une position confortable
  • Se concentrer sur quelque chose de spécifique, comme son souffle ou les bruits alentours
  • Attendre de voir ce qu’il se passe .

C’est simple ? Oui.

Mais est-ce que c’est facile ? Pas vraiment.

Discutez avec les pratiquants et la plupart définiront la méditation comme un exercice inconfortable, délicat, voir complexe.

Les instructions et la théorie sont effectivement extrêmement simples. C’est exactement comme expliqué plus haut.

La pratique elle, l’est beaucoup moins. Et vous allez vous en rendre compte très vite.

Alors non, méditer ce n’est pas simple, mais ce n’est pas difficile non plus. C’est particulier, et ça demande de la pratique. Mais pas non plus des années de pratique

Idée reçue #5: Il faut des années pour savoir bien méditer

Comme les deux idées reçues précédentes, celle-ci est à la fois vraie et fausse.

La plupart des professeurs et professionnels pratiquant la méditation et transmettant la la méditation ont passé des milliers d’heures à méditer. Si vous leur posez la question, ce seront les premières personnes à dire qu’elles ne savent pas grand-chose de la méditation.

Cependant, croire qu’il faut être un grand maitre de la méditation pour pouvoir réellement méditer c’est la même chose que de dire qu’il faut être pianiste professionnel pour pouvoir jouer du piano.

Si vous vous asseyez et méditez ne serait-ce qu’une fois, vous savez déjà méditer. Et en plus vous en savez plus que lorsque vous vous êtes assis.

Alors ne laissez pas cette appréhension vous stopper dans votre envie de vous mettre à la méditation.

Méditer est une processus très personnel qui va vous aider à grandir spirituellement. Donc commencez et laissez-vous guider par vos instincts et pas par les autres.

Idée reçue #6: Il faut rester immobile pour méditer

Homme qui médite devant l'océan

Rester complètement immobile c’est difficile. C’est difficile pour tout le monde et particulièrement difficile pour certaines personnes.

Heureusement, rester immobile n’est pas un prérequis pour pouvoir bien méditer.

Vous avez des difficultés à rester immobile ? Voici quelques options qui vopnt vous permettre de pouvoir quand même méditer.

Méditez en marchant.

La marche est une façon de pouvoir apporter la pleine conscience dans le mouvement. Certains professeurs vous diront qu’il faut marcher lentement et délibérément. D’autre se concentreront sur la fait de marcher régulièrement.

En vrai, peu importe votre façon de marcher. Le plus important est d’apporter votre conscience sur le processus de la marche. Concentrez-vous sur ce que votre corps ressens lorsque vous marchez. Ressentez et soyez à l’écoute de chacune de vos sensations.

Concentrez-vous sur votre envie de bouger

Une seconde possibilité est de vous asseoir et de diriger votre méditation sur le fait d’être assis.

Concentrez-vous sur la votre envie de bouger.

Combien de chemins votre esprit est capable de créer pour vous trouver des excuses pour vous faire lever ? Comment votre esprit traite avec l’inconfort d’être assis, l’envie de se lever ?

Dans les deux cas, que vous soyez assis ou bien que vous marchiez, vous pouvez toujours méditer. Rester immobile n’est pas un prérequis. Ça ne vous empêchera par d’atteindre cet état de pleine conscience recherché.

Idée reçue #7: Il faut être assis en tailleur pour pouvoir méditer

Il y a autant de positions possible pour méditer que de personnes qui méditent.

Vous pouvez vous asseoir sur un coussin, par terre, sur une chaise, marcher, vous allonger…

Certaines personnes n’arrivent pas à s’asseoir avec les jambes croisées. Si c’est votre cas alors ne le faites pas.

Trouvez une autre position qui vous convient et débutez votre méditation.

C’est tout.

Idée reçue #8: Il faut fermer les yeux pour méditer

Lorsque vous imaginez quelqu’un en train de méditer, vous imaginez bien souvent  quelqu’un avec les yeux fermé ou mi-clos.

Fermer les yeux est une pratique assez commune chez les personnes qui méditent.

Mais encore une fois ce n’est pas un prérequis. Il existe beaucoup de techniques de méditation  qui se pratiquent les yeux ouverts.

Comment est-il possible de bien méditer les yeux ouverts ?

Via le même processus que lorsque vous méditez en vous concentrant sur les sons sauf qu’ici vous vous concentrez sur votre vision.

Amenez votre conscience sur ce que vos yeux voient, les couleurs, , les textures, les jeux de lumière. Vous verrez, il est tout à fait possible d’entrer en méditation par ce biais.

 

 

Comme vous l’aurez compris, il n’y a pas de recette miracle ni de « bonne » façon pour bien méditer. Chacun est libre et peut méditer à sa façon.

Vous voulez vous mettre à la méditation mais vous êtes un peu perdu? Découvrez l’application Zenfie qui vous propose un programme pour appendre la méditation en pleine conscience.

 

En espérant que ces quelques conseils, et mises au point sur les idées reçues sur la méditation vous auront donne envie de méditer, et vous auront ouvert les yeux sur les possibilités qu’offre la méditation.

 

Alors, faites comme vous le sentez, et lancez-vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *